samedi 21 avril 2018

LA BATAILLE LITTÉRAIRE (4e année) N° 9-10 - SEPTEMBRE-OCTOBRE 1922

LA BATAILLE LITTÉRAIRE
IVe année - N° 9-10 (septembre-octobre 1922)
[Date de publication : septembre-octobre 1922 - Couverture [imprimée en noir] : Année de publication, Numéro, Année, Mention ("Numéro double"), Date, Titre, Illustration (A. Blandin), Périodicité - 2e de couverture [imprimée en noir] : Mention ("Changement d'adresse : Avenue Milcamps, 171, Bruxelles."), Titre, Sous-Titre et Périodicité, Abonnements, Directeurs, Secrétaire-Administrateur, Adresse, Mention ("Adresser la correspondance, les manuscrits, livres et revues, au siège de la Revue : Avenue Milcamps, 171, Bruxelles."), Sommaire - 3e de couverture [imprimée en noir] : Encarts publicitaires (Vin tonique GRIPEKOVEN ; Sirop GRIPEKOVEN) - 4e de couverture [imprimée en noir] : Encart ("Aux éditions du Monde Nouveau, 42 Boulevard Raspail, Paris (7e) / Viennent de paraître : / SAINTE DOUCELINE Béguine de Provence, par Gabriel Mourey, Un volume de luxe : 10 francs / LE DON DU MAÎTRE, par D.-J. D'Orbaix, Un volume sur alfa : fr. 6.75 / en vente partout.") ; Encart publicitaire (Institut Philotechnique) ; Abonnements pour 1922, Prix du numéro, Imprimeur  - En-tête Page 185 : Titre, Illustration, Date - Pagination : 48 pages] 
Sommaire
Henri Vandeputte Équation, poème en prose (p. 185-187)
Pascal Pia : Éloge de Longchamp ; Kermesse (p. 188) ; Éléments (p. 189), poèmes (p. 188-189)
Horace Van Offel La Terreur fauve (fragment), récit [précédé des lignes de présentation suivantes : "Tel est le titre du très beau récit satirique que notre ami Van Offel fait paraître en ce moment chez Albin Michel, éditeur."] (p. 189-193)
Léon Chenoy : Calcul mental, poème en vers libres (p. 193-194)
Franz Hellens : Bass-Bassina-Boulou : I. Naissance et premières sensations de Bass-Bassina-Boulou (p. 194-197) ; II. Comment Bass-Bassina-Boulou prend conscience de sa divinité (p. 197-201), récit [extrait de "Bass-Bassina-Boulou, chez Rieder, éditeur."] (p. 194-201)
[Robert] Guiette : A Lautréamont, poème en vers libres (p. 201)
Pierre Bourgeois : Chroniquement : Lieux communs et autres, aphorismes (p. 202-205)
Gaston Pulings : Jeu d'échecs, poème en vers libres (p. 205-206)
Herman Grégoire : Les femmes et les peintres : la négresse, nouvelle (p. 206-208)
Wies Moens : Poème, poème en vers libres [Extrait de De Boodschap (Le Message) - traduit du néerlandais par Albert Sauvenier] (p. 208-209)
Gaston Picard : Les voluptés de Mauve (fragment), récit [en note : "Aux éditions du Monde Nouveau."] (p. 209-215)
Arthur Petronio : Départs, poème en vers libres [Pour F. T. Marinetti - daté "Liège 4/VIII. 22"] (p. 216-217)
Albert Bailly : Venise, récit [précédé des lignes de présentation suivantes : "M. Albert Bailly publie chez Jouve un roman, La Femme libre, dont nous détachons ces pages sur Venise :"] (p. 218-220)
Paul Vanderborght : Musique sur la plage, poème [Pour Blaise Cendrars - extrait de La Joie douloureuse, à paraître] (p. 221)
D.-J. d'Orbaix : Les galoches, nouvelle [précédée des lignes de présentation suivantes : "Cette nouvelle est extraite du volume intitulé Le don du maître qui paraît en ce moment "Aux éditions du Monde Nouveau", 42, boulevard Raspail, à Paris."] (p. 222-226)
Raymond Limbosch : Sur la branche ; Contrastes, poèmes en vers libres (p. 227)
Henri Hayden : [sans titre], bois gravé (p. [228])
[LE MOIS ARTISTIQUE ET LITTÉRAIRE]
R. : La Bataille Musicale [Musique moderne. - Au château de Wolvendael a eu lieu, le 12 août, une audition musicale consacrée aux œuvres d'un groupe de compositeurs nouveaux, audition précédée d'un avant-dire par M. E. L. T. Mesens, l'un des membres de ce groupe... (l'article insiste sur les œuvres de Georges Monier et E. L. T. Mesens)], compte rendu (p. 229-231)
*** : Note [Premier avertissement à quelques écrivains français qui viennent conférencier en Belgique. - Après les pitoyables conférences de Blaise Cendrars et de Jules Romains, nous avons eu, dans un grand tapage de presse, une conférence Georges Duhamel, aux Écrits du Nord. Voici l'article courageux que notre confrère Frédéric Denis a signé, à ce propos, dans le journal Le Peuple : "Une conférence de G. Duhamel ou l'art de parler pour ne rien dire"...], note (p. 232)

jeudi 19 avril 2018

LA BATAILLE LITTÉRAIRE (4e année) N° 7-8 - juillet-août 1922

LA BATAILLE LITTÉRAIRE
IVe année - N° 7-8 (juillet-août 1922)
[Date de publication : juillet-août 1922 - Couverture [imprimée en noir] : Année de publication, Numéro, Année, Date, Titre, Illustration (A. Blandin), Périodicité - 2e de couverture [imprimée en noir] : Titre, Sous-Titre et Périodicité, Abonnements, Directeurs, Secrétaire-Administrateur, Adresse, Mention ("Adresser la correspondance, les manuscrits, livres et revues, au siège de la Revue : Chaussée de Waterloo, 477, Bruxelles."), Sommaire - 3e de couverture [imprimée en noir] : Encarts publicitaires (Vin tonique GRIPEKOVEN ; Sirop GRIPEKOVEN) - 4e de couverture [imprimée en noir] : Encart ("Pour connaître les Esthétiques nouvelles et les Œuvres les plus significatives de ce temps / Lisez / La Vie des Lettres / Véritable Anthologie internationale d'avant-garde / Directeurs : Nicolas Beauduin et William Speth / Paraît tous les deux mois par volumes de 128 pages minimum, grand format 28 x 19, avec de nombreux Bois originaux et des reproductions d’œuvres des meilleurs artistes contemporains. / Abonnement à 6 numéros : 30 francs adressés 20, rue de Chartres, Paris-Neuilly. / (Il est adressé un numéro spécimen contre la somme de 5 francs.") ; Encart publicitaire (Institut Philotechnique) ; Abonnements pour 1922, Prix du numéro, Imprimeur  - En-tête Page 145 : Titre, Illustration, Date - Pagination : 40 pages] 
Sommaire
La Bataille littéraire L'hommage à Prosper-Henri Devos, compte rendu (p. 145-147)
Prosper-Henri Devos : Lettre de Galice, lettre [datée "Vigo, 11 septembre 1912"] (p. 147-149)
Serge Essenine Poème, poème [traduit du russe par Franz Hellens et Marie Miloslawsky - en cul-de-lampe, bois gravé par Pierre-Louis Flouquet] (p. 149-150)
Pascal Pia : Banlieue ; Altitude, poèmes (p. 151)
Herman Grégoire : Billet à Colette, lettre (p. 152)
Emmanuel Lochac : Tercets, poèmes (p. 153)
Georges Pillement : Passage au travers de la nuit, poème en vers libres (p. 154)
Marcel Arland : Arlequine, nouvelle (p. 155-157)
Karel Maes : [sans titre], bois gravé (p. 158)
Pierre Broodcoorens : Hymne au Dieu Pan, poème en vers libres [daté "Mai 1922"] (p. 159-161)
D.-J. d'Orbaix : Projections lumineuses : Printemps (p. 161-162) ; Rossignol (p. 162) ; Alouettes (p. 162-163), poèmes en prose (p. 161-163)
Marcel Sauvage : Petit roman, poème en vers libres (p. 163)
Henri Vandeputte : Ostende, rue Longue, poème en prose (p. 163-164)
Wies Moens : Poème, poème [extrait de De Boodschap (Le Message) - traduit du néerlandais par E. L. T. Mesens] (p. 164)
Géo Charles : Jeux olympiques ["En souvenir des Jeux Olympiques d'Anvers"] : Petit défilé colorié (p. 165) ; Quatre petits poèmes sportifs : Deux sauts en hauteur ; Boxe ; Croquis sportif ; Foot-ball (p. 166), poèmes en vers libres (p. 165-166)
Fernand-Hubert Grimauty : Un voyou, récit [précédé de ces lignes de présentation : "Ce passage du livre de Fernand-Hubert Grimauty - dont il est parlé plus loin - mérite d'être relu avec une attention qui n'aille pas seulement dans le sens littéraire." - extrait de Les six derniers mois de guerre en Belgique (Perrin) - en cul-de-lampe, bois gravé de Pierre-Louis Flouquet] (p. 167-171)
Marcel Loumaye : Le visage dans la brume : L'odeur [en épigraphe, citation de Charles-Louis Philippe : "... la terre de mon pays, qui n'est rien pour un étranger, mais qui me donne, dans sa chimie parfaite, mon équilibre et ma volupté."] (p. 172) ; Nord [en épigraphe, citation de Nietzsche : "Les idées-fantômes sans soleil."] (p. 172-173), poèmes en vers libres (p. 172-173)
Edmond Vandercammen : La voix de l'homme, poème en vers libres (p. 173-174)
Herman Grégoire : Marcel Proust, étude (p. 174-175)
Fernand Rigot : Sur le pont, poème en vers libres (p. 176)
[LE MOIS ARTISTIQUE ET LITTÉRAIRE]
Herman Grégoire, A[lix]. P[asquier]., D.-J. D['Orbaix]., Louis Piérard : Les Livres [Ouvert la nuit, par Paul Morand (Nouvelle Revue Française) - signé Herman Grégoire ; A côté de la guerre, par Georges Virrès (Dewit, Bruxelles) - (p. 177) ; Le dieu qui danse, par A. t'Serstevens (Albin Michel) - signé A. P. ; Le voyageur de nuit, par Henry-Jacques (Editions du Monde Nouveau, 42, boulev. Raspail, Paris) ; Souvenirs de famille, par F. J. Engleberts, traduit du néerlandais par M. Bresson (Aux éditions du Monde Nouveau) ; Tankas (petits poèmes japonais) par Nico-D. Horigoutchi (Editions du Fauconnier, Paris) - (p. 178) ; L'appel du conquistador, par Léon Chenoy (Ça ira, Anvers) - (p. 178-179) ; Le chirurgien des roses, par Marcel Sauvage (Ça ira, Anvers) ; La route incertaine, par Robert Vivier (La Vie intellectuelle) - (p. 179) ; La courbe ardente, par René Verboom (couronné par l'Académie) (Le Septentrion, Bruxelles) - signé D.-J. D. - (p. 179-180) ; Les six derniers mois de guerre en Belgique, par Fernand-Hubert Grimauty (Perrin) - signé D.-J. D. - (p. 180) ; Francis Carco : Maman Petitdoigt (Ed. Crès, Paris), Panam (Librairie Stock, Paris), L'homme traqué (Ed. Albin Michel, Paris) - signé Louis Piérard - (p. 180-181) - Dessin de Fotinsky en cul-de-lampe], comptes rendus (p. 177-181)
D.-J. D['Orbaix]. : Les Revues [Le Disque vert (n° 4) contient une étude de Franz Hellens sur le poète russe Essenine... ; Les Feuilles libres (n° 27) offrent des cahiers remarquablement choisis... ; Les Cahiers d'Aujourd'hui ont consacré leur n° 9 à la mémoire d'Octave Mirbeau... ; Le Monde nouveau. - A propos du recueil de contes L'oiseau Griffon, qui a paru aux éditions du Monde Nouveau, M. Robert de Néréys publie une excellente étude sur Bandello et les conteurs florentins... ; Zwrotnica (n° 1 et 2). - C'est une nouvelle revue qui nous parvient de Cracovie... ; Pégaso (n° 47) (Montevideo). - "Le Roi de Jérusalem", par Juan Zorrilla de San-Martin"... ; Il Convegno (n° 6 et 7) (Milan). - Deux beaux sommaires... ; La Renaissance d'Occident (août 1922) continue la publication du "Terroir incarné", le nouveau roman de Georges Eekhoud... ; La Revue de l'époque (juillet). - Remy de Gourmont, la Femme et l'Amour, par Georges Prévot... ; Rythme et Synthèse. - M. Fusil nous impose ses "Lectures scientifiques en vers"... ; Ter Waarheid (n° 5, 6 et 7). - Une revue flamande de bonne allure et d'une présentation remarquable... ; La Vie des Lettres, de notre ami Nicolas Beauduin nous offre de véritables anthologies d'avant-garde... ; Créer (n° 2). - Cette publication serait intéressante si elle s'occupait moins visiblement de se mettre au mieux avec les quelques chefs des dernières files françaises... ; La Flandre littéraire (n° 1 et 2). - Encore une nouvelle revue. De bonne volonté... ; Montparnasse donne des bois de réel mérite... ; La Lanterne sourde (n° 4). - On trouve dans ce fascicule un résumé de la conférence ("L'Esprit poétique des temps nouveaux") faite par Jules Romains aux étudiants de l'Université de Bruxelles. ; La Vie universitaire. - Les écrivains français sont plus sérieux que les belges. Ils publient une revue qui leur soit utile dans leurs travaux... ; La Connaissance (n° 25). - "A propos de J.-K. Huysmans", par G. Aubault de la Haultechambre... ; Prisma (juin). - La revue de M. Rafaël Lozano tient les belles promesses de ses premiers numéros... ; Les Humbles ont consacré un de leurs numéros à une suite de poèmes de Henri Guilbeaux... ; La Vie consacre son n° 14 à l'Afrique équatoriale... ; La Vie intellectuelle (1er juillet). - Georges Eekhoud, Herman Grégoire, Emile Bril, Emile de Bongnie...], chronique (p. 182-184)

jeudi 12 avril 2018

LA BATAILLE LITTÉRAIRE (4e année) N° 6 - 25 JUIN 1922

LA BATAILLE LITTÉRAIRE
IVe année - N° 6 (25 juin 1922)
[Date de publication : 25 juin 1922 - Couverture [imprimée en noir] : Année de publication, Numéro, Année, Date, Titre, Illustration (A. Blandin), Périodicité - 2e de couverture [imprimée en noir] : Titre, Sous-Titre et Périodicité, Abonnements, Directeurs, Secrétaire-Administrateur, Adresse, Mention ("Adresser la correspondance, les manuscrits, livres et revues, au siège de la Revue : Chaussée de Waterloo, 477, Bruxelles."), Sommaire - 3e de couverture [imprimée en noir] : Encarts publicitaires (Vin tonique GRIPEKOVEN ; Sirop GRIPEKOVEN) - 4e de couverture [imprimée en noir] : Encart ("Pour connaître les Esthétiques nouvelles et les Œuvres les plus significatives de ce temps / Lisez / La Vie des Lettres / Véritable Anthologie internationale d'avant-garde / Directeurs : Nicolas Beauduin et William Speth / Paraît tous les deux mois par volumes de 128 pages minimum, grand format 28 x 19, avec de nombreux Bois originaux et des reproductions d’œuvres des meilleurs artistes contemporains. / Abonnement à 6 numéros : 30 francs adressés 20, rue de Chartres, Paris-Neuilly. / (Il est adressé un numéro spécimen contre la somme de 5 francs.") ; Encart publicitaire (Institut Philotechnique) ; Abonnements pour 1922, Prix du numéro, Imprimeur  - En-tête Page 121 : Titre, Illustration, Date - Pagination : 24 pages] 
Sommaire
Henri Vandeputte Il y a de tout, poème en prose (p. 121)
Léon Chenoy : L'ivresse du pilote, poème en vers libres (p. 121-122)
Charles Anciaux Dialogue du poète et du vieillard paradoxal, poème en prose (p. 123-124)
Herman Grégoire : Le Désert, poème [daté "29-3-22"] (p. 125-126)
Émile Bril : Nocturne païen (fragment), poème (p. 127)
Émile de Bongnie : In memoriam (Émile Bril), poème [en note : "Poème extrait de Préceptes et paysages, à paraître incessamment chez Van Melle, à Gand."] (p. 128)
Pierre Bourgeois : D'architecture selon le lyrisme et l'économie, étude [Standardisation, dessin pleine page (p. [136]) par Victor Bourgeois, architecte] (p. 129-137)
Alix Pasquier : La dislocation du Temps d'après Einstein : VII. Offert aux horlogers (p. 138-139) ; VIII. Contre-attaque de la Science classique (p. 139-140) ; IX. Souvent Science varie (p. 140-141) ; X. Le tourment de l'Unité (p. 141-142), étude [Bois gravé de Pierre Flouquet en cul-de-lampe] (p. 138-142)
[LE MOIS ARTISTIQUE ET LITTÉRAIRE]
E.-L.-T. Mesens : La Bataille Musicale [Paris. - "Le Sacre du Printemps, Petrouchka, ballets, et, en première exécution, Mavra, opéra comique de Igor Strawinsky, par la troupe de Serge de Diagilew, à l'Opéra. ; "On reproche souvent aux modernes de limiter leur inspiration à des faits anecdotiques de la vie contemporaine. Preuve : Erik Satie, le bon maître d'Arcueil, a interprété au théâtre successivement : Le Fils des Etoiles, wagnérie chaldéenne du Sâr Péladan, La Rose-Croix, Parade, ballet réaliste de Jean Cocteau, Socrate, drame symphonique sur des dialogues de Platon, et La Belle Excentrique écrite pour la danseuse Mme Cariathis. Le maître reste dans la voie étroite qu'il s'est assignée : il travaille à un opéra Paul et Virginie, sur un livret de Jean Cocteau et R. Radiguet." ; "Georges Auric achève en ce moment un opéra Le Roi d'Ys et une symphonie dont il m'a fait entendre des fragments au piano..." - (p. 143) ; Bruxelles. - "Le 13 juin, Raymond Moulaert a convié le public à une audition d’œuvres vocales de sa composition..." - (p. 143-144) ; Anvers. - "Aug. L. Baeyens vient de publier au "Vlaamsche Muziekhandel", 12, Marché Saint-Jacques, à Anvers, son Diogène pour piano..." ; Mondorf-les-Bains. - "Le jeune et fougueux compositeur Georges Monier est allé chercher le calme dans le Grand-Duché du Luxembourg pour mieux se consacrer à La Femme fatale. Ainsi se nomme l'opéra-comique qu'il écrit sur un livret du poète Max Jacob..." ; Berlin. - "Le quatuor Havemann de Berlin, fit entendre à ses dernières auditions deux œuvres des compositeurs viennois Aloïs Haba et Ernst Krenck..." ; Vienne. - "Au sommaire du numéro de mai de Musiekblätter des Anbruch : E. T. A. Hoffman musicien, par Erwin Kroll..." - (p. 144) ], chronique (p. 143-144)
*** : Le monument P.-H. Devos ["L'inauguration du mémorial dédié à Prosper-Henri Devos aura [lieu] e dimanche 9 juillet prochain."], note (p. 144)

mercredi 11 avril 2018

LA BATAILLE LITTÉRAIRE (4e année) N° 5 - 25 MAI 1922

LA BATAILLE LITTÉRAIRE
IVe année - N° 5 (25 mai 1922)
[Date de publication : 25 mai 1922 - Couverture [imprimée en noir] : Année de publication, Numéro, Année, Date, Titre, Illustration (A. Blandin), Périodicité - 2e de couverture [imprimée en noir] : Titre, Sous-Titre et Périodicité, Abonnements, Directeurs, Secrétaire-Administrateur, Adresse, Mention ("Adresser la correspondance, les manuscrits, livres et revues, au siège de la Revue : Chaussée de Waterloo, 477, Bruxelles."), Sommaire - 3e de couverture [imprimée en noir] : Encarts publicitaires (Vin tonique GRIPEKOVEN ; Sirop GRIPEKOVEN) - 4e de couverture [imprimée en noir] : Encart ("LE DISQUE VERT / Comité de rédaction en France : André Salmon, Jean Paulhan / Comité de rédaction en Belgique : Franz Hellens, Mélot du Dy, Odilon-Jean Périer, Paul Fiérens, Robert Goffin.") ; Encart publicitaire (Institut Philotechnique) ; Abonnements pour 1922, Prix du numéro, Imprimeur  - En-tête Page 97 : Titre, Illustration, Date - Pagination : 24 pages] 
Sommaire
Pierre Trocmé Babel, étude (p. 97-100)
Emmanuel Lochac : Tercets, poèmes (p. 101)
Franz Hellens Annibal et les Femmes, récit [en note : "Extrait d'un roman inédit : Sept voyages d'Annibal." (p. 102-105)
Nicolas Beauduin : Poème sur 3 plans, poème (p. 106-107)
Herman Grégoire : Lettre de Martial à Hoang-Tsi-Loung, lettre fictive [en épigraphe, citation de Le Feu dans la Brousse : "La relativité, grand problème qui nous passionne, Hoang-Tsi-Loung et moi. / La pesanteur est une convention. Supprimons la terre... / Et quand nous avons supprimé la terre, nous voguons dans des espaces édéniques, comme des dieux au cerveau trop lourd, hélas !" - Bois gravé de Pierre Flouquet en cul-de-lampe] (p. 108-110)
Gaston Pulings : Paysage, poème en vers libres (p. 111-112)
Alix Pasquier : La dislocation du Temps d'après Einstein : IV. Bibliographie einsteinienne (p. 113-114) ; V. Le chemin de la découverte (p. 114-117) ; VI. Dédié aux Géomètres (p. 117-118), étude [à suivre - Bois gravé de Pierre Flouquet en cul-de-lampe] (p. 113-118)
LE MOIS ARTISTIQUE ET LITTÉRAIRE
D.-J. D['Orbaix] : En lisant [Le Feu dans la Brousse, de Herman Grégoire (La Renaissance d'Occident) - (p. 119) ; Sur un Poème de Blaise Cendrars. - "Des considérations sur la crise des logements, ont amené M. Blaise Cendrars à nous parler de son premier domicile. Deux revues Ça ira et Montparnasse publient presque en même temps, et dans la même langue, les réflexions d'un poète encore chagrin d'avoir été fœtus..." - (p. 119-120) ; Sur une définition. - Dans la revue Dés, autre fort curieuse Aventure, M. Ribemont-Dessaignes se définit : "Celui qui a les cheveux couleurs 9, qui a les cils en or, qui a la rate qui secrète des graines de tapis pour pieds de la veuve qui a peur des aventures hygiéniques, qui a dans une oreille le bruit de la mer de Marmara..." - (p. 120)], chronique (p. 119-120)
*** : Notes [M. Fernand Wéry expose au Centaure, rue du Musée, 10, un choix d’œuvres qui méritent un examen attentif... ; Le Disque Vert, un signal, tel est le titre de la revue qui succède aux Signaux de France et de Belgique. Autour de son directeur, Franz Hellens, elle groupe les meilleures forces littéraires de Paris à Bruxelles. ; L'Argus de la Presse publie une nouvelle édition de "Nomenclature des journaux en langue française paraissant dans le monde entier". C'est un travail méthodique et patient, qui contient plus de 5.000 noms de périodiques, en même temps qu'il rend hommage à la presse française.] (p. 120)

mercredi 28 février 2018

LA FRANCE IMMORTELLE N° 8 - 7 & 14 JANVIER 1915

LA FRANCE IMMORTELLE
N° 8 (7 & 14 janvier 1915)
[Date de publication : 7 & 14 janvier 1915 - En-tête : Numéro, Prix, Date, Titre, Sous-titre et Périodicité, Adresse, Directeur, Abonnement Milieu de page 2 [col. 5] : Sommaires précédents ; Annonce ("Sa longueur ne lui permettant pas de passer dans un seul numéro, JÉSUS-LA-VICTOIRE sera publié ultérieurement en volume") ; Directeur-gérant ; Imprimeur Pagination : 2 pages]
Sommaire
Saint-Pol-Roux Le Père Noël aux blessés, poème [daté "25 décembre 1914"] (p. 1 [col. 1-2])
S[aint].-P[ol].-R[oux]. : Saint Nicolas des Ardennes (légende dans le genre ancien flamand), poème en prose [précédée des mots suivants : "Écrite en 1896, à Arville, près Saint-Hubert, dans la Forêt des Ardennes, Luxembourg Belge"] (p. 1 [col. 3-5])
Carlos Larronde : Olivier-Hourdace, hommage et notice nécrologique (p. 1 [col. 5])
C[œcilian]. R[oux]., Hippolyte D[errien]., un groupe d'artilleurs : Sur le front, lettres et annonce de publications [I. - Lettre du sergent C. R..., en Argonne - (p. 2 [col. 1-2]) ; II. - Lettre du brigadier d'artillerie Hippolyte D..., instituteur camarétois - (p. 2 [col. 2-3]) ; III. - Lettre d'un groupe d'artilleurs (3e régiment d'artillerie à pied, 22e batterie, Toul) - (p. 2 [col. 3]) ; IV. - Publications militaires : Puisque nous sommes sur la ligne de feu, saluons l'héroïque apparition de deux journaux du front : LE POILU (Journal des Tranchées de Champagne). - Ce journal, édité près des tranchées, paraît sur quatre pages illustrées. Au sommaire, des chroniques, des informations, des poëmes, et même un feuilleton ; CRI DE GUERRE (Organe officiel, humoristique, littéraire et intermittent de la 103e brigade). - Ce journal publie l'ordre par lequel le général Siben formule ses vœux de bonne année à ses troupes, le livre d'or de la brigade contenant citations à l'ordre du jour et remises de décorations, ensuite des poésies, des fantaisies et le compte rendu du concert de Noël à la fin duquel les soldats bretons entonnèrent avec foi le chœur Bro goz ma Zadou. - (p. 2 [col. 4])] (p. 2 [col. 1-4])
*** : Par ordre, entrefilet ["Après lecture de l'édifiant discours que Guillaume, qui pose en représentant de Dieu, tint aux recrues de Potsdam il y a quelques années, on conclura que le kaiser est le grand responsable des atrocités perpétrées en Belgique et dans le Nord de la France...] (p. 2 [col. 4])
*** : Leur gâteau des rois, entrefilet [commentaire de lignes extraits de La France sous les armes du général Bronsard de Schellendorff, ancien ministre de la guerre de Guillaume II.] (p. 2 [col. 4-5])
La Direction : "Poèmes de France", annonce de publication ["Titre d'une patriotique publication bimensuelle de Paul Fort, de laquelle est extrait cet admirable poëme, La Cathédrale de Reims, ici publié. / Notre prince des poëtes était tout qualifié pour interpréter la tragique beauté de l'heure présente et pour glorifier la haute fraternité de la Sainte Belgique ainsi que l'héroïsme de nos soldats et des troupes alliées. / Étant rémois, né juste en face de la Cathédrale assassinée, et toute sa famille ressortissant aux pays envahis ou qui l'ont été, Reims, Hirson, Montmirail, Soissons, il saura plus justicièrement que quiconque fustiger le barbare. Quand nous aurons dit que la vaillante Madame Macherez, par qui Soissons fut sauvé, est la cousine germaine de Paul Fort, on comprendra que l'éminent poëte ait de qui tenir. / Et il tiendra, en toute noblesse. / Donc nous recommandons vivement les POÈMES DE FRANCE aux fervents du Verbe : ils pourront s'abonner chez Helleu, 125, boulevard Saint-Germain, à Paris, au prix de cinq francs l'an (24 numéros). / Ont paru déjà trois numéros."] (p. 2 [col. 5])
Paul Fort : La Cathédrale de Reims, ballade française [précédée de ces lignes d'introduction : "Le 19 septembre 1914 la Cathédrale de Reims fut bombardée et incendiée par les troupes allemandes : le baron von Plattenberg, général d'infanterie, aide de camp général et chef de la garde royale prussienne est l'auteur responsable de cet attentat." - datée : "Le 21 septembre 1914"] (bas de p. 2, sur toute la largeur des cinq colonnes)
Document
"Le Figaro (4 janvier 1915, p. 3)"

    mardi 27 février 2018

    LA FRANCE IMMORTELLE N° 6 - 3 & 10 DÉCEMBRE 1914

    LA FRANCE IMMORTELLE
    N° 6 (3 & 10 décembre 1914)
    [Date de publication : 3 & 10 décembre 1914 - En-tête : Numéro, Prix, Date, Titre, Sous-titre et Périodicité, Adresse, Directeur, Abonnement Bas de page 2 [col. 4] : Sommaires précédents ; Erratum ("Au lieu de 5 et 12 octobre, lire 5 et 12 novembre en tête du Numéro 5") ; Directeur-gérant ; Imprimeur Pagination : 2 pages]
    Sommaire
    Saint-Pol-Roux Le Cœur, satire dramatique [Personnages : L'Empereur du Monde (Kaiser der Velt) ; La Captive ; Le Roi de Saxe ; Rupprecht, prince héritier de Bavière ; Duc de Wurtemberg ; Bethmann-Holweg ; Von Jagow, ministre des Affaires étrangères ; Falkenstein, ministre de la Guerre ; Von der Goltz, feldmarshall ; Herr Professor Roentgen ; Eucken l'idéaliste, philosophe ; Haeckel le matérialiste, aussi ; Harden le cynique, publiciste ; Gerhart Hauptmann, dramaturge ; Sudermann, aussi ; Richard Dehmel, poëte ; Max Reinhardt, metteur en scène ; Manteuffel ; Sommerfeld, généraux ; Behring, Ostwald, Adolf Lasson, Humperdinck, L'officier des familles, L'aide d'Howitzer, un Huissier, Ministres, Etat-Major, Intellectuels, etc... - Une salle de palais dans une ville de Germanie. - Par la colonnade d'une terrasse surélevée de quelques degrés, s'aperçoit le panorama de la cité. - Tous sont en tenue de campagne. - Novembre 1914. - Sept scènes : I. - Les Tronçons de la Bête ; II. - Les Rayons X ; III. - Cependant qu'opère Howitzer... ; IV. - La Chanson intérieure ; V. - Mignon ; VI. - Le Cœur et la Bête ; VII. - L'Officier des Familles] (p. 1 [col. 1-4]-2 [col. 1-4])
    Document
    "Carte de visite de Saint-Pol-Roux (dir. de La France Immortelle)"

      lundi 26 février 2018

      LA FRANCE IMMORTELLE N° 5 - 5 & 12 NOVEMBRE 1914

      LA FRANCE IMMORTELLE
      N° 5 (5 & 12 novembre 1914)
      NUMÉRO DE LA TOUSSAINT
      [Date de publication : 5 & 12 novembre 1914 - En-tête : Numéro, Prix, Mention ("Numéro de la Toussaint"), Prix, Date (coquille dans la date : il faut lire "5& 12 novembre" et non "5 & 12 octobre"), Titre, Sous-titre et Périodicité, Adresse, Directeur, Abonnement - Bas de page 2 [col. 4] : Directeur-gérant ; Imprimeur Pagination : 2 pages]
      Sommaire
      Saint-Pol-Roux La Nuit des Âmes, mystère populaire [Personnages : La Grand'mère des Grand'mères ; Le Père (Pierre, fantassin) ; La Mère (Françoise) ; Marthe (leur fille) ; Le petit Janot (son frère) ; Jacques (fiancé de Marthe, dragon) - Nuit de la Toussaint - Huit scènes : I. - Le retour au village ; II. - La Chaumière ; III. - Le Fantassin ; IV. - La Grand'mère des Grand'mères ; V. - Le Dragon ; VI. - Le baiser suprême ; VII. - La Croix et le Testament ; VIII. - Mater nostra] (p. 1 [col. 1-4]-2 [col. 1-4])
      Document
      "[Didascalie initiale]"
      Nuit de la Toussaint 1914.
      Nuit stellaire de la Toussaint. Par instants, les chiens épars hurlent à la mort vers l'espace froissé d'ailes invisibles.
      Nous sommes dans un Village dont on devine le clocher à l'hostie du cadran. Autour du clocher, comme autour d'une houlette massive, un troupeau de chaumières et de crèches, dont les rayons de lune animent parfois les dos d'ardoise, de chaume ou d'osier. Partout se devinent des lampes de veillée. Cela donne l'impression d'un jouet de Bethléem.
      Par la route jetée en écharpe grise entre les champs et les demeures survient, sans bruit, une section de soldats de toutes armes qui semblent voler plutôt que marcher, rasant à peine le sol. Immensément vieille, mais d'allure printanière, une femme les précède. C'est la Grand'mère des grand'mères. Le groupe mystérieux fait halte sur la place publique et se disperse vers les chaumières diverses.

        dimanche 25 février 2018

        LA FRANCE IMMORTELLE N° 4 - 29 OCTOBRE 1914

        LA FRANCE IMMORTELLE
        N° 4 (29 octobre 1914)
        HOMMAGES
        [Date de publication : 29 octobre 1914 - En-tête : Numéro, Prix, Date, Titre, Sous-titre et Périodicité, Adresse, Directeur, Abonnement - Bas de page 1 [col. 3] : Sommaires précédents - Bas de page 1 [col. 5] : Directeur-Gérant ; Imprimeur - Pied de page [col. 1-5] : Annonce de parution (Jeudi prochain / Numéro de la Toussaint / 5 Novembre / LA NUIT DES ÂMES / Mystère populaire (Aux morts pour la Patrie !) / I. - Le Retour au Village - II. - La Chaumière - III. - La Grand'mère des grand'mères - IV. - Le Baiser suprême - V. - La Croix et le Testament - VI. - Mater nostra) Pagination : 1 page]
        Sommaire
        Saint-Pol-Roux Voici les Gâs !, poème en prose [Écrit lors de l'arrivée à Brest des Victimes de la Gloire et de la Liberté] (p. 1 [col. 1-3])
        Le Directeur [Saint-Pol-Roux] : Sous les cloches de la Toussaint, éditorial [en épigraphe, citation de La Nuit des Âmes : "Le deuil pour la Patrie / Se porte en trois couleurs."] (p. 1 [col. 3])
        Saint-Pol-Roux : Hymne à la Bretagne, poème en prose (p. 1 [col. 4-5])
        Document
        "Sous les cloches de la Toussaint"
        Le deuil pour la Patrie
        Se porte en trois couleurs.
        LA NUIT DES ÂMES
        Selon la coutume pieuse, parons nos tombes chères ; mais, pour le rêve d'or de nos frères tombés sur le champ de bataille, gardons cette fois les fleurs les plus chantantes et les plus jolies.
        Ces héros font partie désormais de nos familles innombrables résumées en une - la Grande ! - celle qui ne veut pas que, sur les fils bénis par elle, soient pleurées d'autres larmes que la perle sainte de la reconnaissance et le diamant sacré de l'admiration.
        La Gloire n'est jamais en deuil.
        Et la Victoire, qui s'avance, apparaît toute rose entre ses ailes blanches...
        LE DIRECTEUR.

          samedi 24 février 2018

          LA FRANCE IMMORTELLE N° 3 - 22 OCTOBRE 1914

          LA FRANCE IMMORTELLE
          N° 3 (22 octobre 1914)
          LA BELLE ET LA BÊTE
          [Date de publication : 22 octobre 1914 - En-tête : Numéro, Prix, Date, Titre, Sous-titre et Périodicité, Adresse, Directeur, Abonnement - Pied de page [col. 4] : Directeur-Gérant ; Imprimeur - Pagination : 1 page]
          Sommaire
          Saint-Pol-Roux La Belle et la Bête, scène dramatique [A mes gâs sur le Front depuis le premier jour - Personnages : Le Kaiser, La Victoire] (p. 1 [col. 1-4])
          Document
          "Fragment de manuscrit (final de La Belle et la Bête)"
          © M. L. (Coll. part.)

            vendredi 23 février 2018

            LA FRANCE IMMORTELLE N° 2 - 15 OCTOBRE 1914

            LA FRANCE IMMORTELLE
            N° 2 (15 octobre 1914)
            PROPHÉTIES SUR LA GUERRE
            [Date de publication : 15 octobre 1914 - En-tête : Numéro, Prix, Titre spécial du numéro ("Prophéties sur la guerre"), Prix, Date, Titre, Sous-titre et Périodicité, Adresse, Directeur, Abonnement - Pied de page [col. 5] : Sommaire du n° 1 ; Directeur-Gérant ; Imprimeur - Pagination : 1 page] 
            Sommaire
            Saint-Pol-Roux Annonciations [Sans tomber dans la superstition des augures du genre ancien, ni donner trop à fond dans les présages à la Nostradamus, il n'est pas interdit de se montrer surpris devant certains dire pythiques auxquels les événements en cours répondent si étonnamment. ; Oiseaux, étoile nationale, comète de l'alliance ; Méphistophélès II ; Bismarck, Erzberger, le Chancelier ; Baron de Manteuffel ; Herr doctor Sommerfeld ; Herr professor Rommel ; Le philosophe Schopenhauer ; Henri Heine ; Goethe ; Bernhardi ; Gustave Flaubert ; Un Cheik ; Albert de Mun et Pie X ; Napoléon ; Le père du Kaiser], citations et commentaires (p. 1 [col. 1-2])
            Frère Johannès : Prophétie de l'Antéchrist par le Frère Johannès en 1600, prophétie [Note sur la prophétie de l'Antéchrist (p. 1 [bas de col. 5]) : "L'auteur de cette prophétie latine, traduite par Péladan qui la découvrit dans la bibliothèque de son père voici des années, est un moine inconnu, Frère Johannès. Coïncidences frappantes : Le kaiser, luthérien, n'a qu'un bras valide. Gott mitt uns, c'est-à-dire Dieu avec nous, se trouve sur les ceinturons prussiens. L'aigle allemand et l'aigle autrichien symbolisent la Duplice. Le nouveau pape, Benoît, porte le nom du pape de cette prophétie, et semble devoir être l'homme blanc de la prophétie de 1700. A remarquer l'étrange verset sur les prêtres. Au trentième verset, allusion à la Westphalie, pays métallurgique désigné aussi par la prophétie de Mayence. / Si l'on y considère, dit le traducteur, la France comme figurée par le coq, l'Angleterre par le léopard, la Russie par l'aigle blanc, l'Allemagne et l'Autriche par l'aigle noir et par "l'autre aigle" ; si l'on attribue, enfin, le même sens à l'intervention de l'Agneau que dans l'Apocalypse, on ne pourra se défendre d'une véritable émotion à la lecture d'un écrit vieux de trois siècles, où semblent s'évoquer avec une précision si saisissante les vérités - tout au moins les possibilités de demain !"] (p. 1 [col. 3])
            *** : Prophétie des Mois datant de 1700, prophétie (p. 1 [col. 4])
            *** : Horoscope de Guillaume Ier, Grand-père du Kaiser, horoscope (p. 1 [col. 4])
            *** : Deux Horoscopes de Guillaume II, horoscopes (p. 1 [col. 4])
            Mme de Thèbes : Oracle de Mme de Thèbes, prédiction (p. 1 [col. 4])
            Mme Lenormand : Prédiction de Mme Lenormand (faite en mai 1913), prédiction (p. 1 [col. 4])
            *** : Prophétie de Mayence (Prophétie allemande annonçant, en 1854, la chute des Empires austro-allemands), prophétie (p. 1 [col. 5])

              jeudi 22 février 2018

              LA FRANCE IMMORTELLE N° 1 - 8 OCTOBRE 1914

              [Titre : LA FRANCE IMMORTELLE - Sous-titre : Page hebdomadaire (Pendant la durée de la Guerre) - Dates de publication : n° 1 (8 octobre 1914) à n° 8 (7 & 14 janvier 1915) - Périodicité : hebdomadaire (du n° 1 du 8 octobre 1914 au n° 4 du 29 octobre 1914) ; puis bimensuelle (à partir du n° 5 du 5 & 12 novembre 1914 [un seul numéro publié en novembre] au n° 8 du 7 & 14 janvier 1915) - Lieu de publication : Camaret (Finistère) - Format : Journal (380 x 560 mm) - Couverture : néant - Pagination :  1 page du n° 1 au n° 4, puis 2 pages du n° 5 au n° 8 - Prix et abonnements : Le numéro = 5 centimes ; Abonnement = 3 francs - Directeur : Saint-Pol-Roux - Collaborateur unique : Saint-Pol-Roux ; puis, pour le n° 8 : Hippolyte Derrien, Paul Fort, Carlos Larronde, Cœcilian Roux, Un groupe d'artilleurs - Adresse : Camaret (Finistère) - Gérant : Saint-Pol-Roux - Imprimeur : Imprimerie Société anonyme de l'Union Républicaine du Finistère (25, rue Jean Macé, Brest)]
              LA FRANCE IMMORTELLE
              N° 1 (8 octobre 1914)
              [Date de publication : 8 octobre 1914 - En-tête : Numéro, Prix, Date, Titre, Sous-titre et Périodicité, Adresse, Directeur, Abonnement - Pied de page : Directeur-Gérant ; Imprimeur - Pagination : 1 page] 
              Sommaire
              Saint-Pol-Roux Salut à la France immortelle, poème en prose (p. 1 [col. 1 à 3])
              *** : Paroles, citations [de Guillaume II (col. 1) ; Extrait d'un manuel scolaire allemand (col. 2) ; de Napoléon (col. 3) ; de Bismarck (sur la largeur des trois colonnes)] (p. 1 [col. 1 à 3])
              Document
              Bon de "Régularisation de vente de journaux dans les Dépôts"

              lundi 12 février 2018

              LA BATAILLE LITTÉRAIRE (4e année) N° 4 - 25 AVRIL 1922

              LA BATAILLE LITTÉRAIRE
              IVe année - N° 4 (25 avril 1922)
              [Date de publication : 25 avril 1922 - Couverture [imprimée en noir] : Année de publication, Numéro, Année, Date, Titre, Illustration (A. Blandin), Périodicité - 2e de couverture [imprimée en noir] : Titre, Sous-Titre et Périodicité, Abonnements, Directeurs, Secrétaire-Administrateur, Adresse, Mention ("Adresser la correspondance, les manuscrits, livres et revues, au siège de la Revue : Chaussée de Waterloo, 477, Bruxelles."), Sommaire - 3e de couverture [imprimée en noir] : Encarts publicitaires (Vin tonique GRIPEKOVEN ; Sirop GRIPEKOVEN) - 4e de couverture [imprimée en noir] : Encart ("Pour connaître les Esthétiques nouvelles et les Œuvres les plus significatives de ce temps / Lisez / La Vie des Lettres / Véritable Anthologie internationale d'avant-garde / Directeurs : Nicolas Beauduin et William Speth / Paraît tous les deux mois par volumes de 128 pages minimum, grand format 28 x 19, avec de nombreux Bois originaux et des reproductions d’œuvres des meilleurs artistes contemporains. / Abonnement à 6 numéros : 30 francs adressés 20, rue de Chartres, Paris-Neuilly. / (Il est adressé un numéro spécimen contre la somme de 5 francs.") ; Encart publicitaire (Institut Philotechnique) ; Abonnements pour 1922, Prix du numéro, Imprimeur  - En-tête Page 73 : Titre, Illustration, Date - Pagination : 24 pages] 
              Sommaire
              Horace Van Offel Le Diable dans le Moulin, conte [précédé du chapeau suivant : "Ce conte n'est pas inédit, si ce n'est selon l'intention particulière qu'y a marquée son auteur pour, semble-t-il, élever à son tour une voix simple et fine dans le débat que la Bataille Littéraire a provoqué et qu'elle incline plutôt à clore... par des œuvres." - Bois gravé de Pierre Flouquet au bas du conte (p. 76)] (p. 73-76)
              Pierre Bourgeois : Chroniquement : lieux communs et autres, aphorismes [Extrait d'un volume à paraître, sous le même titre] (p. 77-79)
              Gaston Heux Fête nostalgique, poème (p. 80-81)
              Alexandre Mercereau : Quelques pensées, aphorismes [en note : "Extrait de Pensées choisies, d'Alexandre Mercereau, préface de Carlos Larronde. (Sous presse) Figuière, éditeur, 17, rue Campagne-Première, Paris."] (p. 81-84)
              Marcel Sauvage : Pour une autre Hélène, poème (p. 84)
              Pierre Broodcoorens : Des Précurseurs aux Contemporains (Réflexions critiques sur l'évolution des Lettres belges) (suite et fin), étude [daté "janvier 1922"] (p. 85-88)
              Alix Pasquier : La dislocation du Temps d'après Einstein : I. Promenade le long de la quatrième dimension (p. 89-90) ; II. De Kant à Bergson (p. 91-92) ; III. Le Penseur aux yeux d'enfant (p. 92), étude [à suivre] (p. 89-92)
              D.-J. d'Orbaix Première Image (p. 93) ; Forêts (p. 94), poèmes en prose [Extraits de Projections lumineuses, un volume à paraître] (p. 93-94)
              LE MOIS ARTISTIQUE ET LITTÉRAIRE
              *** : Les Livres [Accusés de réception (liste)] (p. 95)
              D.-J. D['Orbaix] : Les Revues [La Vie des Lettres, n° VIII. "A propos du Poème synoptique sur 3 plans", par Nicolas Beauduin ; "Le Buveur solitaire", par Pierre Reverdy ; "Aspect de deux Poètes", par Jean Cassou ; "Assurance contre le Suicide", par Yvan Goll. Tout le sommaire serait à citer. ; La Revue de l'époque. "Le Roman Moderne, synthèse décorative de la Vie", par Marcel Batilliat ; "Les Scythes", poème d'Alexandre Blok, traduit par Z. Tazieff et R. Vivier. Un essai sur "l'Amitié", par Alexandre Mercereau. 12 bois gravés par A. P. Gallien : portraits des collaborateurs de la revue. ; Lumière est en progrès. Cette revue qui veut étreindre beaucoup ne prend plus trop et choisit... ; La Nervie, n° IV. Une belle revue. Deux tendances cependant : celle de Paris (Antoine-Orliac), nettement choisie ; celle d'ici, qui peut être de Bruxelles ou de Braine-le-Comte... ; Le Monde Nouveau (15 avril). Henri Martineau, ancien directeur du Divan, écrit d'éblouissement sur le succès des volumes de Pierre Benoît... ; La Vie, n° 9. "Alexandre Kouprine", par Henri Mongault... ; Prisma, revue internationale de poésie, publiée à Paris, en langue espagnole, offre un réel intérêt ; Citons encore (liste)... ; A propos d'académie. - M. Léon Debatty, qui pourrait faire autre chose, s'occupe de la littérature des hommes politiques méritants de l'Académie de Bruxelles (Parrain : Mélot du Dy). Voilà qui nous vaut une Terre Wallonne soucieuse des Lettres "belges", au long d'au moins 110 pages... ; Notre collaborateur Pierre-Louis Flouquet vient de publier aux éditions Ça ira, 61, Hofstraat, Eeckeren-Anvers, un curieux album de gravures sur lino. Prix de l'ouvrage : 8 francs. - Bois gravé de Pierre Flouquet en bas de page 96], chronique (p. 95-96)

              dimanche 11 février 2018

              RYTHME ET SYNTHÈSE (6e année) - NUMÉRO SPÉCIAL : HOMMAGE A RENÉ GHIL - 1926

              RYTHME ET SYNTHÈSE
              Numéro spécial : Hommage à René Ghil
              (1926)
              [Date de publication : 1926 - Couverture : Imprimée en noir sur papier brique (Titre du numéro spécial [Hommage à René Ghil (1862-1925)], Contenu, Numéro, Titre, Adresse [59, rue Lepic, Paris, 18e]) - 2e de couverture : muette - 3e de couverture : Titre, sous-titre, Année, Comité de direction, Rédacteur en chef, Éditions Rythme et Synthèse (catalogue) - 4e de couverture : Monogramme de la revue ; Prix du numéro spécial - Page [1] : Page de titre - Page [2] : muette - Hors-texte : Portrait photographique de René Ghil par Choumoff - Page [6] : muette - Page [14] : muette - Page [16] : muette - Page [50] : muette - Page [52] : muette - Page [56] : muette - Page [58] : muette - Page [158] : muette - Page [170] : muette - Page [176] : muette Bas de Page [178] : Gérant, Imprimeur - Page [179] : Tirage (Il a été tiré de ce numéro spécial : / 10 exemplaires sur hollande, hors commerce. / 60 exemplaires sur vergé alfa, à 10 francs. / 1.000 exemplaires sur vélin bouffant, à 5 francs.) - Pagination : 180 pages]
              Sommaire
              Pierre Choumoff : [Portrait de René Ghil], photographie (hors texte)
              Francis Vielé-Griffin : A René Ghil, poème (p. 3-4)
              Paul Jamati : Funérailles, souvenirs (p. [5]-13)
              QUELQUES HOMMAGES
              (p. [15]-49)
              Autant-Lara, P.-N. Autant, Akakia-Viala : Quelle peine nous revient à évoquer..., hommage (p. 17)
              Nicolas Beauduin : C'est avec émotion et respect..., hommage (p. 17-18)
              N. Berthonneau : Son amitié !..., hommage (p. 18-19)
              Ferdinand Brunot : J'ai, en effet, eu le plaisir d'enregistrer..., hommage [sous le nom, la mention : "doyen de la Faculté des Lettres de Paris"] (p. 19-20)
              Jean Cassou : J'ai trop peu subi les principes de René Ghil..., hommage (p. 20)
              Paul Castiaux : René Ghil, je suis venu chez vous..., hommage (p. 20-21)
              Charles Cousin : Vous nous avez quittés, Maître..., hommage (p. 21-22)
              Lucie Delarue-Mardrus : Je n'ai jamais rencontré René Ghil..., hommage (p. 22)
              Pierre Devoluy : René Ghil, ami très ancien et très cher..., hommage (p. 22-23)
              Fernand Divoire : René Ghil est mort..., hommage [en note : "Article paru dans le Journal littéraire du 26 septembre 1925, et reproduit avec l'autorisation de l'auteur."] (p. 23-24)
              Édouard Dujardin : Une oeuvre vécue, en même temps qu'une oeuvre écrite..., hommage (p. 24-25)
              André Fontainas : René Ghil, je l'ai connu au lycée..., hommage (p. 25-26)
              Jean de Gourmont : Je m'associe de tout cœur aux hommages..., hommage (p. 26)
              Marcel Gromaire : C'est avec empressement que j'apporte mon hommage..., hommage (p. 26)
              Henriette et Augustin Hamon : J'ai connu René Ghil vers 1891..., hommage (p. 26-27)
              André-Ferdinand Hérold : René Ghil a donné un grand exemple de probité littéraire..., hommage (p. 27-28)
              Henri Hertz : A côté de Mallarmé qui déboîta la langue des moules de la syntaxe..., hommage (p. 28)
              Jane Hugard : Un animateur nous a quittés..., hommage (p. 29)
              Sébastien-Charles Leconte : René Ghil a laissé une grande oeuvre..., hommage (p. 29)
              Dr J.-C. Mardrus : Mes chers amis..., hommage (p. 29)
              Marcel Martinet : La mort de René Ghil nous a frappés de stupeur..., hommage (p. 30)
              Alexandre Mercereau : La mort de René Ghil, qui avait su garder la jeunesse..., hommage (p. 30-32)
              Pierre Mille : René Ghil ! Nous avions sans doute le même âge..., hommage (p. 32)
              Albert Mockel : Le 7 juin 1887..., hommage [sous le nom, la mention : "de l'Académie belge"] (p. 32-33)
              Gaston Moreilhon : Je caresse le rêve, lorsque je serai libre..., hommage (p. 33-34)
              Antoine-Orliac : Le petit salon de la rue Lauriston..., hommage (p. 34-35)
              Abel Pelletier : Maint poète mort a besoin que le Temps..., hommage (p. 35-36)
              Jeanne Perdriel-Vaissière : La personnalité de René Ghil ne s'aborde qu'avec une sorte de crainte..., hommage (p. 36-37)
              Cécile Périn : Nul plus que René Ghil n'eut conscience de la noblesse..., hommage (p. 37)
              Jean-Joseph Rabearivelo : René Ghil fut réellement un poète et un artiste..., hommage [daté "Tananarive, 16 novembre 1925"] (p. 37-38)
              Rachilde : René Ghil fut un esprit très consciencieux..., hommage (p. 38)
              Henri de Régnier : Le temps me manque pour contribuer..., hommage [sous le nom, la mention : "de l'Académie française"] (p. 38)
              Gustave Reynier : Grand poète, artiste aussi original..., hommage [sous le nom, la mention : "professeur à la Sorbonne"] (p. 38-39)
              Paul-Napoléon Roinard : Vous me demandez mon opinion sur notre très regretté René Ghil..., hommage (p. 39-40)
              J.-H. Rosny aîné : Je le connaissais depuis très longtemps..., hommage [sous le nom, mention : "de l'Académie Goncourt"] (p. 41)
              Saint-Pol-Roux : L'oeuvre fameuse de René Ghil ne m'est pas présente..., hommage (p. 41-43)
              Henri Strentz : Avec René Ghil, la poésie française a perdu..., hommage (p. 43)
              Paul Valéry : Je ne vois pas de carrière plus une..., hommage [sous le nom, la mention : "de l'Académie française"] (p. 44-45)
              J.-J. Van Dooren : En 1887, dans l'Art Moderne, de Bruxelles..., hommage (p. 45-46)
              Fred A. Angermayer : C'est ému et profondément affligé..., hommage (p. 46)
              Zabel Essayan : René Ghil... Ce me fut un éblouissement..., hommage (p. 46-47)
              Halina Izdebska : Qu'il était doux..., hommage (p. 47)
              Sibe Milicic : Ce fut aux réunions d'Alexandre Mercereau, en 1921..., hommage (p. 47-48)
              V. Sévouni : Cher confrère, Un remords m'oblige à me taire..., hommage (p. 49)
              Hilda de Steiger : Maître, j'apporte ce qui reste à côté de ma douleur..., hommage (p. 49)
              UN POÈME INÉDIT DE RENÉ GHIL
              René Ghil : Paroles pour le mariage, poème [en note : "Ecrit pour Mademoiselle Jeanne Berthonneau et Monsieur Marcel Gromaire et dit au matin de leur Mariage, le 7 avril 1920 (note de l'auteur)."] (p. 53-55)
              QUELQUES LETTRES
              (p. [57]-66)
              Joris-Karl Huysmans : [Lettres du 8 août 1886 et du 20 mai 1887], lettres (p. 59)
              Stéphane Mallarmé : [Lettres de Paris et de Valvins par Avon], lettres (p. 60)
              Émile Verhaeren : [Lettre pour remercier de l'envoi du Geste ingénu], lettre (p. 61)
              Valère Brussov : [Lettres de Moscou du 14-27 février 1904 et du 13-26 avril 1904], lettres (p. 62-63)
              Paul Adam : [Lettre pour remercier de l'envoi du livre I de Dire du Mieux], lettre (p. 64)
              John Antoine Nau : [Lettre de Saint-Tropez du 21 janvier 1906], lettre (p. 65)
              Max Elskamp : [Lettre d'Anvers], lettre (p. 66)
              René Ghil : Mer montante, poème autographe (hors texte)
              ASPECTS
              [en note : "Le manque de caractères d'imprimerie du corps primitivement choisi a motivé une composition spéciale des articles parvenus en dernier lieu. Nous prions nos collaborateurs et nos lecteurs d'excuser le défaut d'unité dans la présentation qui en est résulté. (N. de la D.)."]
              (p. [67]-157)
              Constantin Balmont : René Ghil : homme-des-sorts, étude [citation extraite de Les Images du Monde en épigraphe : "... son / contour serré, / pris dans les lignes de son Nom..." - en note : "Cet article a été directement écrit en français par l'auteur."] (p. 69-73)
              Jean Royère : René Ghil mystique, étude (p. 74)
              Marius-Ary Leblond : René Ghil et la science, étude (p. 75-77)
              Marcel Batilliat : René Ghil et l'œuvre-une, étude (p. 78-80)
              Gabriel Brunet : René Ghil, poète épique, étude (p. 81-88)
              Georges Jamati : La pensée de René Ghil, étude (p. 89-92)
              Paul Jamati : Les découvertes techniques de René Ghil : l'instrumentation verbale et les rythmes évoluants, étude (p. 93-98)
              Noël Bureau : De l'intuition dans la poésie de René Ghil, étude (p. 99-104)
              Florian-Parmentier : René Ghil et son influence, étude (p. 105-110)
              Gérard Walch : René Ghil et Le Pantoun des Pantoun, étude (p. 111-118)
              Alexis de Holstein : René Ghil, poète javanais, étude [citation extraite du Pantoun des Pantoun en épigraphe : "Mes yeux que le Touhan' a pris, mes yeux l'ont vu / qui lentement, dans le matin - me souriait... / qui lentement, dans le matin - me souriait : / Mais de ses yeux aussi pâlis que s'il pleurait !"] (p. 119-124)
              Armand Got : René Ghil, poète des écoliers, étude (p. 125-131)
              René Ghil : [Quatre poèmes suivis de leurs commentaires par l'auteur :] Le chant du pêcheur de sardines [inédit] (p. 132) ; La ronde du filet [extrait des Images du Monde (Tome I : 1912)] (p. 133) ; Petit Pantoun des douze mois [inédit] (p. 134) ; Berceuse d'après-midi [extrait de L'Ordre altruiste (Edition 1909)] (p. 134-135), poèmes [en note : "En illustration de cet article, nous publions les quatre poèmes suivis de leurs commentaires, auxquels M. Armand Got fait allusion."] (p. 132-135)
              René Morand : René Ghil intime, étude (p. 136-139)
              Louis Charles-Baudouin : L'isolement de René Ghil, étude (p. 140-141)
              Pierre Viguié : René Ghil au "Sublet", étude (p. 142-144)
              Alexandra de Holstein : A René Ghil, souvenirs d'une collaboration et d'une très grande amitié, souvenirs (p. 145-151)
              Jean de Cours : Adieu à René Ghil, étude (p. 152-157)
              Sadia Lévy : Kinah pour la mort de René Ghil (lamentation sur un mode prophétique), poème (p. 159-160)
              LA PRESSE ET LA MORT DE RENÉ GHIL
              (p. [161]-168)
              *** : [extraits de : L'Intransigeant, Le Figaro, Comœdia, Le Temps, Le Journal, L'Illustration, Le Mémorial des Deux-Sèvres, Liège ; Journal Littéraire, La Vie, Mercure de France, Le Monde Nouveau, Montparnasse ; liste des journaux et périodiques de La presse étrangère ayant rendu compte de la mort de René Ghil] (p. [161]-168)
              *** : Bibliographie [Vers ; Prose ; Traductions (en collaboration avec Mme A. de Holstein ; Poésies mises en musique ; Récitations, conférences, théâtre ; Collabrations ; Iconographie ; A consulter] (p. [169]-175)
              *** : Table des matières (p. [177]-[178])
              Document iconographique
              "René Ghil"
              Portrait photographique par Choumoff